• Équipe
    Dernière modification : 5 / 12 / 2017
Accueil ::  Accès membre ::  Documents et publications :: Liens utiles

Travaux forêt-faune en Chaudière

L'Agence Chaudière, de concert avec ses conseillers forestiers accrédités, offre aux propriétaires forestiers de son territoire un soutien technique et financier pour la réalisation de travaux forêt-faune. Les activités admissibles et les taux qui leurs sont associés sont mis à jour annuellement.

L'Agence a à cet effet élaboré un Cahier d'instructions techniques pour la réalisation de travaux forêt-faune. Ce document présente les modalités et les critères d'évaluation que l’Agence s'est donnés afin d’atteindre les objectifs des divers traitements.

Des enveloppes budgétaires sont présentement attribuées aux conseillers forestiers accrédités sur le territoire de l'Agence Chaudière pour la réalisation de travaux forêt-faune. Si vous êtes producteur forestier reconnu et que ces travaux vous intéressent, nous vous invitons à contacter votre conseiller forestier le plus rapidement possible.

Le milieu forestier regorge de ressources, nous n'avons qu'à penser à la matière ligneuse, la faune, la flore, les cours d'eau, etc. Dans une optique de développement durable, il est possible de concilier l'aménagement forêt-faune et de contribuer au maintien de la biodiversité. Certains travaux sylvicoles permettent effectivement de conserver ou d'améliorer la qualité des habitats fauniques tout en produisant du bois pour l'industrie forestière.

Ensemble, nous pouvons parvenir à une gestion intégrée des ressources !

 

Historique des travaux forêt-faune en Chaudière

En avril 2000, l'Agence Chaudière, en partenariat avec la Fondation de la faune du Québec (FFQ) et les conseillers forestiers accrédités sur le territoire de l'Agence, initiait un Projet d'expérimentation de travaux forestiers avec mesures d'atténuation fauniques (3.41 Mo). Ce projet s'harmonise aux orientations et au plan d'action mis de l'avant par le Plan de protection et de mise en valeur des forêts privées de la Chaudière (PPMV) et permettait de répondre à certains besoins des propriétaires en leur offrant de nouveaux travaux forêt-faune.

Ainsi, trois sites d'éclaircies précommerciales par bandes totalisant 10 ha et quatre sites de dégagement de plantation avec conservation d'îlots non traités correspondant à 16 ha ont été expérimentés. En 2003, l'évaluation de ces sites a été effectuée et un suivi devait également avoir lieu au cours des années subséquentes. Les travaux expérimentés semblent avoir des impacts positifs sur les habitats fauniques. De plus, aucun problème majeur n'a été soulevé lors de l'application de ces traitements.

Puis en 2006, l'Agence soumettait à la Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches (CRÉ) son projet Gestion intégrée du milieu forestier en Chaudière dans le but d'obtenir un financement par l'entremise du Programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier - Volet II. Cette demande a été accueillie favorablement et l'Agence était fière de procéder à la mise en œuvre de son projet en 2006. Le projet se poursuit chaque année depuis ce jour.